Les dernières expositions
Gueule d’Hexagone

Entre l’hiver 2009 et l’automne 2011, six équipes du collectif Argos, formées d’un photographe et d’un rédacteur, sont parties à la découverte de six fragments du territoire français : Charmes, dans les Vosges; Fos-sur-Mer, dans les Bouches-du-Rhône; le quartier du Panier, à Marseille; Plozévet, dans le Finistère; Saint-Paul-sur-Ubaye, dans les Alpes-de-Haute-Provence et Sarcelles, dans le Val d’Oise.

Renouer avec l’enquête de terrain au long cours, tel était l’objectif des six tandems. Il s’agissait de raconter, dans chaque lieu, une histoire éclairante sur la spécificité du territoire, sa connexion au monde et la vie quotidienne de ses habitants. Enfin, de les associer aux différentes étapes de leurs reportages afin de leur restituer la part d’histoire qui leur revient. De ces enquêtes et de ces rencontres, qui ont couru sur près de deux années, ont émergé six problématiques locales de portée globale : la désindustrialisation à Charmes; la solidarité entre footballeurs à Fos-sur-Mer; l’embourgeoisement des centres villes à Marseille ; l’alimentation durable à Plozévet ; l’identité à Saint-Paul-sur-Ubaye ; enfin, la diversité des communautés à Sarcelles. Ces six récits révèlent des facettes peu connues de l’Hexagone, découvrent des lignes de force inédites, déplacent quelques repères réputés inamovibles. Dans leur dialogue, ces histoires ébauchent un portrait dynamique et inattendu de la vie française en ce début de millénaire.

Le blog gueuledhexagone.fr a permis de rendre compte de l’avancée du projet, tout en l’ouvrant au commentaire et au débat des internautes. Au premier rang desquels, les résidents et les usagers des six lieux retenus.

Un livre éponyme rassemble également ces six récits. Gueule d’Hexagone a été publié aux éditions Intervalles en octobre 2012. (288 pages. Préface : Gérard Mordillat).

Ce travail est un hommage à Jacques Windenberger. Photographe documentaire depuis 1956, il est membre d’honneur du collectif Argos. Pendant cinquante ans, Jacques Windenberger a capté le quotidien des Français et, à travers eux, témoigné des évolutions sociales majeures. A la fois bienveillante et sans concession, immersive sans être intrusive, sa photographie sait toujours trouver la bonne distance. Ses images tirent une grande partie de leur force et de leur sens dans leur arrière-plan historique. En 2011, le photographe a publié Un même monde, parcours documentaire 1956/2008, aux éditions Images en manoeuvre. Les six destinations de ce projet ont été choisies parmi celles qu’il avait traitées au cours de son long parcours.

Les journalistes ont été guidés par la théorie, novatrice, de « l’information – participation » telle que l’a conçue Jacques Windenberger, auteur, notamment, de La photographie, moyen d’expression, instrument de démocratie paru en 1965 aux éditions Ouvrières. Selon son approche, les premiers bénéficiaires des reportages sont ceux qui en sont l’objet.

Depuis son origine, Gueule d’Hexagone est un projet participatif. Outre le blog, les auteurs ont souvent travaillé avec des groupes relais locaux (institutions, associations, habitants, etc). Ils n’ont commencé leur enquête qu’une fois sur place, en concertation avec ces relais. Dans le même esprit, ils ont animé des ateliers d’écriture et de photographie. Autant d’occasion d’ouvrir la démarche et son contenu à une critique constructive.

L’exposition, comme outil de démocratie, est directement issue de ce blog et de sa dimension participative. Les questions qu’elles posent sont autant d’invitation à débattre. Sur place, mais aussi sur le blog où une page spéciale est ouverte pour commenter l’exposition ainsi que les thèmes qu’elle isole : sont-ils pertinents chez moi ? Me parlent-ils de la France ? De moi-même ? M’aident-ils à comprendre mon présent ? À me projeter dans l’avenir ?

La scénographie s’articule en deux parties.
La première concerne l’exposition de Jacques Windenberger Histoire(s) de France. Un témoignage unique, courant sur un demi siècle, en 52 photographies.

La seconde exposition rassemble les reportages réalisés par les six tandems dans les six territoires, à partir des photographies que Jacques Windenberger avait prises il y a vingt, trente ou cinquante ans. Il dit : « Mes photographies sont des maillons dans la chaîne qu’Argos continue de tisser pour mieux connaître nos vies et celles des autres. (…) Gueule d’Hexagone veut être une expérience pratique de démocratie pour voir ensemble le réel dans sa complexité. Avec l’espoir de solidarités partagées ».
L’exposition se présente sous forme d’affiches collées sur six ilots de six panneaux électoraux. Autant de supports démocratiques par excellence qui permettent de replacer le citoyen au coeur de la cité. Le travail du graphiste, Nicolas Pruvost, prend le parti pris de détourner les affiches inspirées de Mai 68 afin d’accrocher le regard et provoquer le questionnement.

Le film documentaire Tumeurs et silence, réalisé par Jacques Windenberger, sera projeté en parallèle à l’exposition. Comment expliquer l’omerta, entretenue depuis un demi-siècle sur les innombrables cancers qui se développent dans un territoire proche de Marseille : à Fos-étang de Berre, où vivent 500 000 habitants ? Pétrochimie et sidérurgie sécrètent dans le même temps les pollutions industrielles et la majorité des emplois du secteur. Tumeurs et silence assemble les pièces accablantes d’un puzzle qui dévoile les responsables d’un scandale majeur de santé publique. D’où il ressort que les politiques sont quasi impuissants face aux pouvoirs des multinationales. Jacques Windenberger a collecté ces images et ces paroles dans les années 1970. Puis, 40 ans plus tard : entre 2010 et 2012.
Projection du film en présence de Jacques Windenberger le vendredi 11 Avril à 18h30. durée : 75 minutes.

Le collectif Argos a été créé en 2001. Associant des photographes et des rédacteurs, il défend une approche documentaire du journalisme. Argos est aujourd’hui composé de neuf membres, dont un dessinateur documentariste. Marie Bonnard, Elsa Fayner et Catherine Sabbah ont rejoint le collectif pour la durée du projet Gueule d’Hexagone.

www.collectifargos.com

 

AFFICHE.indd

Organisateurs et partenaires de l’exposition

Cette exposition est organisée par la mairie du 20e arrondissement, la Mairie de Paris et l’association Paris Culture 20, en partenariat avec la Médiathèque intercommunale Ouest Provence, le syndicat d’agglomération nouvelle Ouest Provence, la Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe et Picturetank.