Carré de Baudouin
Portez un regard neuf sur votre mode de vie.

Combien d’économies peut-on réaliser en arrêtant de fumer ?

La cigarette on a tous essayé un jour .. et puis pour l’une ou l’autre (mauvaise ?) raison, on s’y est accroché et on s’est mis à fumer régulièrement. Et là on tombe dans la dépendance et on veut arrêter. Voici quelques pistes !

La cigarette et la santé

Le tabac est une substance dont la consommation entraine des conséquences dangereuses telles que les accidents vasculaires, les anévrismes, l’artérite, etc. Outre ces effets négatifs sur la santé, il a également une incidence directe sur le portefeuille des fumeurs. En effet, ces derniers pourraient faire des économies s’ils arrêtaient de fumer. Quel est le montant de ces économies ? C’est à cette question que répond cet article.

Quel est le budget tabac par mois selon la consommation ?

Les cigarettes les plus commercialisées sont aujourd’hui à un prix de 10,50 € le paquet de 20. Sur ce montant, 80,4 % sont destinés à l’État en tant que TVA et accises. Le reste revient au fabricant (11,6 %) et au détaillant (8 %).

Ainsi, pour ceux qui fument 20 cigarettes par jour, la dépense mensuelle s’élève à plus de 300 €. Avec deux individus fumeurs dans le même foyer, cette somme est multipliée par deux, soit 600 €. Ces estimations ne prennent pas en compte les excès comme les périodes de stress, les sorties où l’on consomme davantage de tabac, etc.

Arrêter de fumer, c’est donc aussi libérer des l’argent sur votre budget mensuel.

Comment arrêter de fumer ?

economies-arreter-fumerIl est évident que le sevrage tabagique n’est pas une chose facile. Les fumeurs ayant essayé de se sevrer du tabac sont quasiment unanimes : arrêter de fumer est extrêmement difficile. En effet, lorsqu’un individu fume, la nicotine que contient la cigarette passe dans son sang pour arriver au cerveau. Une fois dans la zone cérébrale, la substance se fixe sur les neurones et libère de la dopamine qui active le sentiment de plaisir. Dès que l’organisme l’élimine, cette sensation de bien-être disparait et cela engendre l’envie de consommer un nouveau rouleau de tabac : c’est l’addiction physique.

La dépendance est aussi psychologique. Dans la vie quotidienne, elle peut indirectement être influencée par la crise économique, le climat d’anxiété et autres situations. Le tabac est considéré comme un facilitateur de bien-être et ouvert à tous. Alors s’il est difficile pour les fumeurs d’arrêter de fumer, c’est parce qu’ils doivent lutter contre ces deux addictions inhérentes au ressenti de bonheur que procure la nicotine. Pour ce faire, voici les diverses techniques de sevrage tabagique que vous pouvez utiliser.

Remplacer la cigarette par la cigarette électronique

Une cigarette électronique est un appareil électronique produisant une vapeur parfumée et peut comporter ou non de la nicotine. Absolument inoffensive, elle représente un moyen efficace pour lutter contre le tabagisme. Elle agit en effet sur les trois addictions du fumeur.

Pour la dépendance comportementale, elle permet à ce dernier de conserver la gestuelle. En ce qui concerne l’assuétude physique, elle comble les besoins en nicotine de l’individu. Pour finir, elle lui donne la possibilité de maintenir le plaisir qu’il avait en fumant. Non seulement la cigarette électronique est utile pour le sevrage tabagique, mais elle réduit aussi les risques de développer des maladies graves tels les cancers.

Les patchs

Encore appelés timbres, les patchs à la nicotine sont une solution de la famille des substituts nicotiniques dont le but est de soulager les symptômes attachés au manque au cours du sevrage tabagique. Ce sont des dispositifs utilisés pour administrer une dose de médicament à travers la peau de façon contrôlée et sur la période définie.

Dans le contexte d’une désintoxication, ils libèrent de la nicotine qu’ils comportent en mesures variables. Le long du traitement qui dure souvent 3 mois, divers timbres renfermant des quantités décroissantes de nicotine sont appliqués chaque jour. On les colle sur une zone de la peau portant peu de poil le matin et les laisse en place 16 ou 24 heures en fonction des cas.

Hypnose

L’hypnose est un procédé très efficace dans la prise en charge médicale du fumeur. Elle se base sur le concept de l’empreinte et le mécanisme de la suggestion. En chaque fumeur, il existe une part qui souhaite et a toujours voulu se délivrer du tabac. C’est pourquoi le thérapeute accentue cette partie, si infinitésimale soit-elle.

Il privilégie des pensées et un discours dissemblables qui redonnent à l’organisme un sentiment de liberté. Différentes propositions sont présentées durant les séances pour amener le malade à arrêter la consommation du tabac. Celui-ci choisit celles qui selon lui sont les plus mobilisatrices.

Conclusion

En somme, en arrêtant de fumer, vous pouvez réaliser des économies allant jusqu’à 300 euros par mois et 3.600 € par an. Cela dépend de votre consommation. Pourtant, il va sans dire que le sevrage tabagique n’est pas une tâche aisée. Mais, une fois que vous aurez décidé de vous défaire de cette dépendance, diverses solutions efficaces sont disponibles, à savoir la cigarette électronique, les patchs et l’hypnose.

 

Comments are closed.