Carré de Baudouin
Portez un regard neuf sur votre mode de vie.

Quel porte-vélos choisir pour partir en vacances avec votre VTT

Si comme moi, vous aimez le VTT, vous voudrez emporter votre vélo en vacances. Mais les vélos prennent beaucoup de place dans la voiture, ils doivent être rangés à l’extérieur de la voiture. Un porte-vélos est donc une accessoire indispensable pour de nombreux cyclistes sportifs et amateurs.

Principe des porte-vélos

Pour le transport de votre vélo en toute sécurité, le vélo doit être bien attaché au porte-vélos. Le pneu du vélo est placé sur un rail et la roue est reliée au porte-vélos par des systèmes de sécurité comme des sangles. Les porte-vélos ne permettent pas seulement de gagner de la place dans le coffre ou l’habitacle du véhicule. Ils sont également utiles pour la sécurité, car il est souvent difficile de fixer les vélos à l’intérieur de la voiture. Cela permet d’éviter que le vélo ne devienne un projectile dangereux en cas de freinage rapide.

Les types de porte-vélos

On distingue 3 types de porte-vélos selon l’endroit où la manière dont il se fixe à la voiture : sur le hayon, sur le crochet de remorquage, sur le toit.

Le porte-vélos de hayon

porte-vélos de hayon La solution la moins chère mais qui comporte deux inconvénients pour partir en vacances : le nombre de vélos et l’ouverture du coffre. Souvent, il faut aussi une plaque d’immatriculation à fixer derrière les vélos car ceux-ci obstruent la visibilité de la plaque de la voiture.

Les porte-vélos arrière se fixent à l’arrière de la voiture Ils permettent donc de transporter des vélos plus lourds que les porte-vélos de toit. Les porte-vélos arrière équipés d’un support rabattable sont idéaux. Cela permet de réduire considérablement la longueur de la voiture lorsqu’il n’y a pas de vélos à transporter.
Un inconvénient est la consommation de carburant nettement plus élevée, jusqu’à 20 %. Il faut également être conscient de la stabilité des charnières du hayon, car certaines charnières souffrent beaucoup du poids du porte-vélos et de la roue. Il est préférable de vérifier que le porte-vélos arrière souhaité est bien adapté à la voiture. Pour un porte-vélos arrière, on utilise souvent des sangles de serrage. Elles sont fixées au couvercle du coffre. Avec un porte-vélo arrière, la visibilité vers l’arrière est réduite. Le comportement routier ne change guère.

Un porte-vélos arrière permet de transporter jusqu’à trois vélos sans problème. La plupart des porte-vélos sont très faciles à monter. Les feux arrière et la plaque d’immatriculation ne sont pas cachés par le porte-vélos arrière. Un problème est l’ouverture du hayon lorsque le porte-vélos est chargé. Mais il faut être particulièrement prudent lors du montage : On se raye très facilement la peinture avec le support de hayon.

Le porte-vélos de toit

porte-vélos de toit Solution qui comporte les inconvénients suivants : la hauteur de votre véhicule augmente d’autant que la taille de vos vélos. De plus, la prise au vent est importante.

Les porte-vélos sur le toit sont aujourd’hui proposés pour de nombreux types de voitures. Pour que le porte-vélos tienne correctement sur le toit de la voiture, il a besoin d’une possibilité d’ancrage. Selon le type de voiture, il existe des rails de toit sur lesquels le porte-vélos peut être fixé. Les points de fixation escamotables sur le toit de la voiture constituent une autre possibilité de fixation.

On y fixe des barres de toit spécialement conçues pour ce type de véhicule. Il s’agit de la structure de base du porte-vélos. Si vous n’avez pas de possibilité de fixation sur le toit de la voiture, vous ne devez pas pour autant renoncer à une galerie de toit. Il existe également des barres de toit qui peuvent être fixées sans rails ou points. Ainsi, ces porte-vélos se fixent sur le cadre de la porte. La fixation se fait à l’aide de fermetures ou de vis de réglage.

Les portes-vélos de toit permettent de transporter jusqu’à quatre vélos sans problème. De plus, les roues ne bloquent pas la vue du conducteur vers l’arrière. Les barres de toit permettent également de transporter des vélos plus larges. L’inconvénient des barres de toit est qu’elles ne permettent généralement de transporter que des vélos légers. Pour le conducteur de la voiture, le comportement routier est modifié car la résistance à l’air est augmentée par les vélos sur le toit.

La vitesse maximale de 120 km/h doit être respectée. La hauteur maximale de la voiture plus le vélo ne doit pas dépasser 4 mètres. La consommation de carburant augmente d’environ 35% avec un porte-vélos sur le toit. Les porte-vélos de toit sont plutôt inadaptés aux vélos électriques en raison du poids.

Porte-vélos pour crochet d’attelage

Porte-vélos pour crochet attelage L’inconvénient est qu’il faut disposer d’une boule à l’arrière de votre voiture. Un autre inconvénient peut-être l’ouverture du coffre mais il existe des modèles qui permettent d’accès aux bagages donc, ce n’est un problème que pour certains modèles.

Les porte-vélos d’attelage, également appelés porte-vélos universels, se fixent sur la boule d’attelage. Ils sont faciles et rapides à monter et peuvent être utilisés indépendamment du type et de la marque du véhicule. Les supports d’attelage sont montés sur l’attelage de remorque à l’aide de vis de serrage ou d’un système de serrage via un levier de serrage. Les porte-charges ne gênent pas l’ouverture du hayon, car ils se replient vers l’arrière avec leur chargement. En standard, ils peuvent accueillir jusqu’à trois vélos. Un rail supplémentaire permet d’étendre le porte-vélos. Pour la quatrième roue, il faut toutefois utiliser une sangle séparée.
Un porte-vélos d’attelage permet de transporter des vélos pesant jusqu’à 30 kilogrammes chacun. La consommation de carburant augmente d’environ 10 %. Le porte-vélos allonge la voiture de 60 centimètres au maximum.
Néanmoins, il ne faut pas oublier que la charge totale des vélos n’est fixée qu’à un seul point. Le porte-vélos d’attelage doit donc être de bonne qualité et correctement monté.

Dans certains pays, ces porte-vélos doivent être munis d’un panneau d’avertissement. Ils doivent également être équipés de feux stop, de feux arrière et d’une plaque d’immatriculation. Les vélos ne doivent pas dépasser de plus de 400 millimètres sur le côté de la voiture. La visibilité vers l’arrière peut être réduite.

Comment choisir le bon porte-vélos ?

Chaque personne ou chaque famille doit bien réfléchir à ses besoins et aux contraintes de chaque type de porte-vélos et choisir en conséquence :

Un critère important pour les porte-vélos est le poids

L’indication du poids maximal s’applique aux vélos. La charge verticale du crochet d’attelage doit pouvoir supporter le poids du porte-vélos et des vélos. Pour les porte-vélos de toit, la charge sur le toit de la voiture joue un rôle important. Elle se compose du poids des vélos et du poids de la galerie. Mais il faut être honnête : il n’y a guère de porte-vélos ou de vélos qui puissent dépasser la charge technique du crochet d’attelage ou de la charge sur le toit.

Adaptation aux petits vélos d’enfants

Si vous partez avec vos enfants, vous devez vous assurer que vous pourrez transporter aussi leurs vélos

L’impact sur la consommation

Avec la hausse des prix des carburant, c’est devenu un critère très important.

La praticité

Par exemple, si vous avez un chien qui monte par le hayon, cela exclut les portes-vélos de type hayon. Il en va de même si vous devez accéder à une poussette ou un lit bébé.

Le prix

Tout augmente, et le prix est plus que jamais un élément important dans les critères d’achat d’un porte-vélos. Les produits les moins cher sont ceux qui se fixent sur le hayon.

Accessoires pour porte-vélos

Différents accessoires sont proposés en fonction du fabricant et du type de porte-vélos. Il s’agit notamment de sangles de sécurité supplémentaires en textile. Elles se fixent sur les rails et permettent de sécuriser davantage le vélo. Le support de cadre verrouillable a une fonction similaire. Le cadenas fixe le vélo de manière permanente au support. Le support de cadre verrouillable constitue également une protection supplémentaire contre le vol.
Pour le chargement et le déchargement des porte-vélos, différents fabricants proposent des rails d’accès. Ils facilitent le chargement des vélos sur les porte-vélos arrière ou d’attelage. Des feux arrière supplémentaires offrent une protection et une sécurité supplémentaires sur la route. Des prises spéciales sont proposées pour alimenter les feux en électricité. Il est également possible d’ajouter des éléments d’éclairage ultérieurement.

Un support mural permet de ranger le porte-vélos lorsqu’il est en pause. Les supports sont peu encombrants et conviennent pour le garage ou la cave.

Les accessoires courants pour les porte-vélos de toit sont des boîtes de transport qui peuvent être montées sur le porte-vélos. Mais ils existent également pour les porte-vélos arrière et d’attelage. Ils élargissent les possibilités d’utilisation du porte-vélos, car ils permettent de transporter de nombreux objets.

Conclusion

Mon choix s’est porté sur le porte-vélos sur crochet d’attelage. C’est celui qui engendre la plus faible augmentation de la consommation. Il est aussi, je pense, le plus pratique.

 

Comments are closed.